Semaine franco-allemande pour la Paix et la construction européenne : cent ans après la fin de la Première Guerre mondiale [pt]

L’année 2018 célèbre le centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale. A cette occasion, les ambassades d’Allemagne et de France au Portugal organisent la Semaine franco-allemande pour la Paix et la construction européenne (12-17 novembre) afin que la mémoire de cet événement majeur de notre histoire serve notre idéal de paix et de réconciliation en Europe.

  • Le lundi 12 novembre, cérémonie du souvenir de l’armistice de 1918, à partir de 17h30, à la section consulaire de l’ambassade de France. A 18h30, réception franco-allemande à l’occasion des Commémorations du Centenaire de l’Armistice de la Première Guerre Mondiale et du Forum de Paris sur la Paix, (11-13 novembre) à la résidence de l’ambassadeur de France.
  • le mardi 13 novembre à 17h00, intervention conjointe des ambassadeurs Jean-Michel Casa et Christof Weil devant les lycéens français et allemand, au Lycée Charles Lepierre.
  • le 14 novembre, dîner franco-allemand, à l’invitation de l’ambassadeur allemand, Dr. Christof Weil, à la résidence de l’ambassadeur d’Allemagne.

Cette semaine franco-allemande pour la paix à Lisbonne comprendra également deux événements culturels ouverts au public : une conférence-débat autour du thème Philosophie et crise après la Première Guerre Mondiale, et la projection du film Frantz, de François Ozon, qui aborderont cette période de manière inhabituelle en s’intéressant à l’esprit de l’époque (« Zeitgeist ») et à son expression culturelle, ainsi qu’à son influence actuelle.

La Première Guerre Mondiale (1914-1918) est considérée comme la catastrophe séminale du 20ème siècle, à l’origine de profondes mutations dans la vie et la pensée des peuples en Europe. Néanmoins, les bouleversements de la guerre et les tribulations qui s’en sont suivies ont formé un terreau propice à une « explosion de la pensée ».

Quel a été le mouvement des idées durant cette décennie de philosophie ? Quels sont les causes du déclenchement de cette « explosion de la pensée » ? Comment les philosophes allemands (Martin Heidegger, Ludwig Wittgenstein, Walter Benjamin, Ernst Cassirer) furent-ils reçus sur la terre du prétendu et ancien « grand ennemi » français ? Enfin, au Portugal, qui sont les philosophes à avoir développé la pensée de ces philosophes après la Première Guerre Mondiale ?

Dans quelle mesure les théories de ces penseurs ont-elles été mobilisées sur le chemin qui a mené à la catastrophe suivante, la Seconde Guerre Mondiale ?

Toutes ces questions seront abordées par l’auteur du livre « Le » temps des « Mages ». « La » Grande décennie de philosophie 1919-1929 », le professeur allemand Wolfgang Eilenberger, le professeur de philosophie et spécialiste de la philosophie allemande, Jean-François Courtine et la philosophe portugaise Maria Filomena Molder, dans un débat animé par Gerd Hammer, professeur à l’Université de Lisbonne.

L’entrée est libre et gratuite pour ce débat qui aura lieu le 15 novembre, à 19h00, au Goethe Institut à Lisbonne, avec une traduction simultanée en allemand, en portugais et en français.

Le samedi 17 novembre, aussi à 19h00 au Goethe Institut, projection du film Frantz (FR / DE 2016, 113 min.), de François Ozon (entrée libre et gratuite).

Synopsis : Après la Première Guerre Mondiale, une jeune allemande, Anna, se rend chaque jour sur la tombe de son fiancé Frantz, mort au combat. Un jour, elle rencontre Adrien, un jeune et mystérieux français qui se recueille, lui aussi, sur la tombe de Frantz. Sa présence juste après la défaite allemande va provoquer des réactions passionnelles dans la ville. FRANTZ est inspiré du film « L’Homme » que j’ai tué« » (1932), de Ernst Lubitsch.

Biographies des philosophes invités :

Wolfram Eilenberger a étudié la philosophie, la psychologie et les études romaines à Heidelberg, Turku et Zurich. Il a consacré la thèse de son doctorat à Michail Bachtin. Depuis 1999, il travaille comme journaliste, écrivant notamment des publications pour l’hebdomadaire Die Zeit. Il a été le rédacteur en chef de Philosophie Magazine. Depuis novembre 2017, il est le directeur de programmation de la maison d’édition berlinoise Nicolai Publishing & Intelligence. De plus, il est l’auteur de nombreux ouvrages spécialisés dans la philosophie et traduits dans différentes langues. Son dernier livre, « Le » temps des « Mages ». « La » Grande décennie de « philosophie 1919-1929, publié en 2017, est rapidement devenu un best-seller.

Jean-François Courtine est spécialiste de philosophie allemande et d’histoire de l’ontologie. Il est membre honoraire de l’Institut Universitaire de France et professeur émérite de l’Université Paris-Sorbonne. En 2013, il a reçu le Grand Prix de philosophie de l’Académie Française, « pour l’ensemble de son œuvre ».

Maria Filomena Molder est professeure agrégée de la Faculté des sciences sociales et humaines de l’Université Nouvelle de Lisbonne. Elle a été membre du Conseil scientifique du Collège International de Philosophie à Paris, et du Groupe International de Recherches sur Nietzsche (GIRN). Depuis 1978, elle publie des articles sur l’art et les artistes, dont Rui Chafes, Helena Almeida, Ana Vieira, Julião Sarmento, José Pedro Croft, Bernard Plossu, Juan Muñoz, Antony Gormley, Louise Bourgeois, Francisco Tropa et Amadeo de Souza-Cardoso.

https://www.goethe.de/ins/pt/pt/ver.cfm?fuseaction=events.detail&event_id=21404826

Jean-Michel Casa, Ambassadeur de France, et Christof Weil, Ambassadeur d'Allemagne
Réception franco-allemande à l'occasion des Commémorations du Centenaire de l'Armistice de la Première Guerre Mondiale et du Forum de Paris sur la Paix, à la résidence de l'ambassadeur de France
Mário Centeno, ministre portugais des Finances, Ambassadeur Christof Weil et Ambassadeur Jean-Michel Casa
Réception franco-allemande à l'occasion des Commémorations du Centenaire de l'Armistice de la Première Guerre Mondiale et du Forum de Paris sur la Paix, à la résidence de l'ambassadeur de France
Réception franco-allemande à l'occasion des Commémorations du Centenaire de l'Armistice de la Première Guerre Mondiale et du Forum de Paris sur la Paix, à la résidence de l'ambassadeur de France

Dernière modification : 14/11/2018

Haut de page