Une Ambassade verte [pt]

Depuis février 2014, l’Ambassade de France à Lisbonne se mobilise autour d’une démarche de développement durable particulièrement symbolique, qui lui permet de confirmer son engagement dans ce domaine.

PNG

Si depuis longtemps l’Ambassade de France agit en faveur de l’environnement par le biais du tri sélectif (ampoules, bouchon en plastiques, piles…), cette nouvelle dynamique consiste plus spécifiquement à mettre en place une série d’actions convergentes permettant de diminuer, au quotidien, l’empreinte carbone des bâtiments mais aussi des agents.

Ainsi, petit à petit, le « Palais rose » de Santos se transforme en « Ambassade verte ».

Les nombreuses actions récemment réalisées comptent l’installation d’ampoules à basse consommation et d’économiseurs d’eau, ou encore la fabrication de compost par le jardinier. Ces actes se font déjà ressentir dans les dépenses d’énergie du bâtiment.

L’Ambassade regarde vers le futur et prévoit la mise en œuvre de nouvelles actions comme la réduction du nombre de photocopieurs (moins gourmands en électricité) ou encore l’achat d’un véhicule électrique pour les déplacements urbains des diplomates.

L’ensemble du personnel de l’Ambassade prend part à ces engagements, à la fois individuellement et collectivement, à travers différentes initiatives, dont certaines montrent que le développement durable permet aussi de joindre l’utile à l’agréable : l’organisation d’un repas « locavore » en juin 2014 a ainsi réuni plus d’une quarantaine d’agents.

Pas à pas, l’Ambassade de France à Lisbonne agit au quotidien pour préserver l’environnement, s’inscrivant ainsi pleinement dans l’Esprit de la Conférence Paris-Climat 2015.

Dernière modification : 21/01/2019

Haut de page