Semaine européenne de la diplomatie climatique [pt]

JPEG

Le 21 Juin, les ambassadeurs de l’UE et leurs collaborateurs participent à une balade à vélo, dans Lisbonne, pour mettre en avant le travail collectif que l’Union Européenne est en train de réaliser afin d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le Climat, et lutter contre le réchauffement climatique. Quelques mots seront dits sur cet événement et ses objectifs par la présidence de l’Union Européenne (Ambassade de la République de Bulgarie) et par le pays d’accueil (Secrétaire d’Etat à l’environnement).

Le Portugal s’est engagé et a l’ambition d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Lisbonne met en place un modèle durable pour la mobilité, qui va renforcer les possibilités d’utilisation du vélo, avec la mise à disposition de 200 km de piste cyclable, 1410 vélos et 140 bornes. Le lancement de ce système de partage de vélo, géré par la municipalité et la compagnie de mobilité, a eu lieu il y a exactement 1 an, le 21 Juin 2017.

Plus d’information :

Il y a un besoin urgent d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris par l’action collective, afin d’éviter des conséquences catastrophiques et protéger la vie sur la planète. La transition énergétique a des effets multiples et tangibles, comme le renforcement de l’économie, l’amélioration de la santé publique et des écosystèmes, ainsi que la limitation des impacts négatifs du réchauffement climatique sur la sécurité humaine et étatique. L’action climatique est une transition pour une société résiliente, plus propre, et avec une économie à faibles émissions. Les impacts environnementaux, économiques et sociaux positifs de l’action sur le climat sont des raisons convaincantes pour appliquer pleinement l’Accord de Paris.

L’UE est engagée dans des actions ambitieuses et prometteuses : nous avons un bilan solide, à la fois sur la réduction des émissions domestiques et sur l’aide apportée aux partenaires internationaux. L’UE a joué un rôle important dans la construction et l’application des objectifs des politiques sur le climat ces dernières trois décennies.

L’UE est engagée dans l’action pour le climat, et détient un bilan solide sur la réduction des émissions domestiques et le soutien aux autres pays
• L’UE est en bonne voie pour dépasser ses objectifs fixés pour 2020 : en 2016, les émissions étaient 23% en dessous des niveaux de 1990.
• L’UE, ses Etats membres et la banque européenne d’investissement continuent à être les plus grands fournisseurs des financements publics liés au climat, avec la contribution de 20,2 milliards d’euros aux pays en développement en 2016. Cela représente environ la moitié du financement public de l’action climatique dans le monde.

Nous allons continuer le travail ensemble, avec tous les partenaires, pour renforcer l’action climatique dans l’UE et dans le monde.

• Pour lutter efficacement contre les changements climatiques, nous devons travailler ensemble. C’est pour cela que l’UE a déjà mis en place un cadre légal intersectoriel, juridiquement contraignant, pour respecter notre engagement à réduire les émissions d’au moins 40% d’ici 2030 par rapport à 1990.
• Simultanément, l’UE renforce la coopération internationale et son soutien aux partenaires hors de l’UE à travers des engagements diplomatiques communs sur l’action climatique.

La transition mondiale vers de faibles émissions est une solution gagnant-gagnant : bonne pour la planète, bonne pour la population.
• Notre expérience montre que des politiques ambitieuses sur le climat vont de pair avec la croissance économique, la création d’emplois, une meilleure sécurité alimentaire, ainsi qu’une amélioration de la santé publique et du bien-être des écosystèmes. La réduction des émissions de 23% et la hausse du PIB de 53% entre 1990 et 2016 montrent qu’il est possible d’atteindre une dissociation absolue entre la croissance économique et les émissions carbone.
• Le temps presse : plus vite nous agirons, plus bas sera le coût et plus grands seront les avantages. A contrario, des actions insuffisantes conduiraient à des coûts élevés inutiles pour la population et pour la planète.

Pour en savoir plus sur l’engagement et l’action de la France pour le climat :

- https://pt.ambafrance.org

- https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr

Départ du parcours à vélo pour la climateweek Lisbonne
Rebekah Bayliss (ambassade du Royaume-Uni), Alexandra Carvalho, secretrétaire général du ministère portugais de l'environnement, et Heike Fuller (ambassade d'Allemagne)
Parcours à vélo pour la climateweek Lisbonne
Parcours à vélo pour la climateweek Lisbonne
Sous la pluie...le jour de l'été... changements climatiques !
Photo de groupe

Dernière modification : 22/06/2018

Haut de page