S’installer au Portugal

1. Préparer son départ

Vous trouverez sur France Diplomatie des informations qui vous permettront de préparer au mieux votre expatriation ; vous pourrez notamment y consulter un dossier pays consacré au Portugal.

Une page Facebook dédiée aux Français de l’étranger et à ceux qui préparent leur expatriation a également été créée par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

Pensez à demander votre inscription auprès de la section consulaire de l’Ambassade de France à Lisbonne L’inscription au registre des Français établis hors de France est une formalité administrative simple et gratuite.
Pour plus d’informations, [cliquer ici6>http://www.ambafrance-pt.org/Inscription-au-registre-des,2011].

2. Formalités de séjour

Les ressortissants des pays de l’Espace économique européen (les 28 pays de l’Union européenne + Islande, Liechtenstein, Norvège) et suisses qui voyagent ou s’installent au Portugal en compagnie de leur famille disposent d’un droit de séjour qui n’exempte pas de formalités auprès des autorités compétentes (séjours de plus de trois mois). Les démarches doivent s’effectuer auprès de la Mairie de votre lieu de résidence (Câmara Municipal) ou auprès des services d’immigration portugais (Serviço de Estrangeiros et Fronteiras – SEF).

Pour davantage d’informations à ce sujet (pièces à présenter et tarifs) :
- en portugais
- en anglais

3. Protection sociale

Il convient de penser à signaler votre départ de France aux organismes français de sécurité sociale (Caisse d’assurance maladie, Caisse d’allocations familiales, Pôle emploi et Caisses de retraites).

Pour davantage d’informations : cliquer ici.

Pour mieux comprendre votre situation au regard des législations française et étrangères et connaître les formalités à accomplir avant votre départ, vous pourrez utilement consulter le site du Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité sociale (CLEISS).

Une fois au Portugal il vous faudra vous enregistrer auprès de la sécurité sociale (Segurança Social) soit directement, soit par l’intermédiaire de votre employeur. Une fois ouverts vos droits à une couverture maladie, il s’agira de vous inscrire auprès du centre de santé de votre zone de résidence.

Vous trouverez par ailleurs une liste non exhaustive de médecins francophones exerçant au Portugal sur le site de l’Ambassade de France au Portugal, à la rubrique listes de notoriété.

4. Fiscalité

Avant de quitter la France, veillez à vous renseigner auprès du centre des finances publiques dont vous dépendez afin de vérifier votre situation. Vous pourrez utilement consulter la rubrique « Vivre hors de France » du site www.impots.gouv.fr.

Pour plus d’informations à ce sujet, consultez notre article portant sur les impôts au Portugal.

Une fois au Portugal, il vous faudra solliciter un numéro fiscal (« número de contribuinte ») auprès des services de l’administration fiscale, numéro qui vous servira pour de nombreuses démarches (ouverture d’un compte bancaire, facturation de services, achats en ligne etc.). Ce numéro vous sera remis sur présentation d’une carte d’identité et d’un justificatif de domicile. Il peut être obtenu dans un des locaux de l’administration fiscale ou dans une "loja do cidadão", centre administratif regroupant plusieurs services (publics et privés) au sein d’un même espace.

5. Immatriculation des véhicules

Si vous quittez la France avec votre véhicule pour vous installer au Portugal, vous disposerez en principe d’un délai de six mois pour immatriculer votre véhicule dans le pays d’accueil et y payer les taxes correspondantes.

Certaines catégories de personnes sont exemptées de cette obligation : étudiants notamment. Pour en savoir plus.

Les autorités compétentes pour l’immatriculation des véhicules sont avant tout les autorités douanières.

6. Permis de conduire

Les conducteurs qui fixent leur résidence au Portugal et souhaitent continuer à conduire avec leur permis étranger européen doivent le signaler, dans un délai de 60 jours, au bureau local de l’IMT (Instituto da Mobilidade e dos Transportes, I.P.). Pour plus d’informations, cliquer ici (en portugais).

Les Français qui résident régulièrement au Portugal sont tenus, au bout de deux années de résidence, d’échanger leur permis de conduire pour un permis portugais. Pour plus de renseignements, consulter notre article d’information sur le permis de conduire.

7. Scolarité

Enseignement secondaire

Au Portugal, le Lycée français Charles Lepierre à Lisbonne et le Lycée français international à Porto proposent un enseignement plurilingue de la maternelle au lycée.

Compte tenu des coûts de scolarisation dans les établissements français à l’étranger, les pouvoirs publics ont mis en place un dispositif d’aide sous forme de bourses. Pour connaître les conditions d’attributions, vous pouvez consulter le site de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE). Pour davantage de renseignements, il vous faudra prendre directement l’attache de la section consulaire de l’Ambassade de France à Lisbonne.

Si vous souhaitez inscrire votre enfant dans une école portugaise, une déclaration d’équivalence vous sera nécessaire lorsque votre enfant est en âge de scolarité obligatoire (6-18 ans au Portugal). Pour plus d’informations, contacter L’institut français du Portugal.

Enseignement universitaire

Les demandes d’équivalence de diplôme français à l’étranger (dont la France) doivent être adressées au centre NARIC compétent pour le Portugal, dont les coordonnées sont les suivantes :

NARIC Portugal
Direção-Geral do Ensino Superior
Av. Duque d’Ávila, 137
1069-016 Lisboa, Portugal
Tél. : +351 21 312 60 00 ou +351 21 312 60 98
Fax : +351 21 312 60 20
E-mail : manuela.paiva@dges.mec.pt
http://www.naricportugal.pt
Contact : Ms. Maria Manuela Paiva, Head of the NARIC

Traduction des diplômes

Une liste indicative de traducteurs est consultable sur le site de l’Ambassade de France à Lisbonne.

Dernière modification : 31/05/2017

Haut de page