Ralentissement du déconfinement au Portugal

Devant la recrudescence des cas, le Portugal procède à un ralentissement du déconfinement, différencié selon les localités. Le passe sanitaire ou un test négatif deviennent obligatoires pour permettre l’entrée dans un restaurant (dans les zones à risque), un hôtel ou un autre logement touristique.

1. Ralentissement du processus de confinement

Le Portugal est placé en état de calamité. Devant la recrudescence des cas, le processus de déconfinement progressif, initié le 15 mars, est désormais ralenti. Des mesures s’appliquent de manière différenciée selon la situation sanitaire prévalant dans la localité, avec une évaluation de la situation conduite sur une base hebdomadaire (taux de transmission du virus, nombre de cas pour 100.000 habitants sur 14 jours, densité de la population).

L’accès aux établissements hôteliers et autres hébergements touristiques sur le territoire du Portugal continental est conditionné par la présentation du certificat numérique Covid de l’UE (« pass sanitaire ») ou d’un test COVID19 négatif. Quatre types de tests sont autorisés : test PCR effectué dans les 72 heures précédant sa présentation, test antigénique effectué dans les 48 heures précédant sa présentation, auto-test effectué en présence d’un professionnel de santé ou dans une pharmacie qui peut attester du résultat dans les 24 heures précédant sa présentation ou encore auto-test réalisé à l’entrée de l’établissement en présence et sous la responsabilité du responsable du site.

Les mesures suivantes s’appliquent selon la localité :

1) 61 communes à niveau de risque très élevé (c’est-à-dire avec un taux d’incidence de plus de 240 cas pour cent mille habitants au cours des 14 derniers jours ou 480 s’il s’agit de municipalités à faible densité) : Albergaria-a-Velha, Albufeira, Alcochete, Alenquer, Aljustrel, Almada, Amadora, Arraiolos, Aveiro, Azambuja, Barreiro, Batalha, Benavente, Cascais, Espinho, Faro, Gondomar, Ílhavo, Lagoa, Lagos, Lisboa, Loulé, Loures, Lourinhã, Lousada, Mafra, Maia, Matosinhos, Mira, Moita, Montijo, Nazaré, Odivelas, Oeiras, Olhão, Oliveira do Bairro, Palmela, Paredes, Pedrógão Grande, Peniche, Portimão, Porto, Póvoa de Varzim, Santo Tirso, São Brás de Alportel, Seixal, Sesimbra, Setúbal, Silves, Sines, Sintra, Sobral de Monte Agraço, Tavira, Vagos, Valongo, Vila do Bispo, Vila Franca de Xira, Vila Nova de Famalicão, Vila Nova de Gaia, Vila Real de Santo António et Viseu.

  • Couvre-feu : Limitation de la circulation sur la voie publique entre 23h00 et 05h00.
  • Télétravail obligatoire lorsque la nature de l’activité le permet.
  • Ouverture des restaurants, cafés, pâtisseries jusqu’à 22h30 : avec maximum 4 personnes à l’intérieur par table et 6 en terrasse. Le vendredi à partir de 19h00, le week-end et les jours fériés, la présentation d’un test négatif ou du certificat numérique Covid de l’UE (« pass sanitaire ») devient obligatoire pour le service en salle.
  • Ouverture des commerces alimentaires jusqu’à 21h00 en semaine et jusqu’à 19h00 le week-end et jours fériés.
  • Ouverture des commerces non alimentaires jusqu’à 21h00 en semaine et 15h30 le week-end et jours fériés.
  • Les spectacles culturels se terminent à 22h30 ; autorisation des mariages et baptêmes à 25% de la capacité du lieu.
  • L’activité physique et l’entrainement à l’air libre pour des sports individuels sont autorisés en groupe jusqu’à 6 personnes et dans les salles de sport sans cours collectif.
  • Autorisation des événements en extérieur avec une capacité réduite, à définir par la Direction Générale de la Santé (DGS).

2) 55 communes à niveau de risque élevé (c’est-à-dire avec un taux d’incidence de plus de 120 cas pour cent mille habitants au cours des 14 derniers jours ou 240 s’il s’agit de municipalités à faible densité) : Águeda, Alcobaça, Alcoutim, Amarante, Anadia, Arruda dos Vinhos, Avis, Barcelos, Bombarral, Braga, Cadaval, Caldas da Rainha, Cantanhede, Cartaxo, Castelo de Paiva, Castro Marim, Chaves, Coimbra, Constância, Elvas, Estarreja, Fafe, Felgueiras, Figueira da Foz, Guarda, Guimarães, Leiria, Marco de Canaveses, Marinha Grande, Mogadouro, Montemor-o-Novo, Montemor-o-Velho, Murtosa, Óbidos, Ourém, Ovar, Paços de Ferreira, Paredes de Coura, Penafiel, Porto de Mós, Rio Maior, Salvaterra de Magos, Santa Maria da Feira, Santarém, Santiago do Cacém, São João da Madeira, Serpa, Torres Vedras, Trofa, Valpaços, Viana do Castelo, Vila do Conde, Vila Real, Vila Viçosa et Vizela.

  • Couvre feu : Limitation de la circulation sur la voie publique entre 23h00 et 05h00.
  • Télétravail obligatoire lorsque la nature de l’activité le permet.
  • Ouverture des restaurants : (maximum 6 personnes à l’intérieur par table et 10 en terrasse) jusqu’à 22h30. Le vendredi à partir de 19h00, le week-end et les jours fériés, la présentation d’un test négatif ou du certificat numérique Covid de l’UE (« pass sanitaire ») est obligatoire pour le service en salle.
  • Les spectacles culturels se terminent à 22h30 ; autorisation des mariages et baptêmes à 50% de la capacité du lieu.
  • Les commerces peuvent ouvrir jusqu’à 21h.
  • L’activité physique et l’entrainement pour des sports individuels et collectifs sont autorisés, sans public.
  • Autorisation des événements en extérieur avec une capacité réduite, à définir par la Direction Générale de la Santé (DGS).

3) Sur le reste du territoire (à l’exception des communes à risque élevé ou très élevé).

  • Levée des restrictions d’horaires pour les commerces.
  • Les restaurants peuvent accueillir des clients jusqu’à minuit et doivent fermer avant 01h (des groupes de maximum 6 personnes à l’intérieur et 10 personnes en terrasse).
  • Les établissements culturels et lieux ouverts au public peuvent rester ouverts jusqu’à 01h (dernières admissions à minuit).
  • Jauge à 50% pour les événements familiaux (baptêmes, mariages,...) et tests recommandés au delà de 10 invités.
  • Jauge à un tiers pour les événements sportifs amateurs dans des établissements sportifs, avec placements désignés.
  • Levée des restrictions de capacité pour les transports comportant uniquement des places assises, sinon jauge à 2/3.
  • Le télétravail cesse d’être obligatoire ; il reste recommandé dès que possible.

4) Par ailleurs, 29 communes sont placées sous surveillance : Aljezur, Almeirim, Almodôvar, Amares, Beja, Bragança, Celorico de Basto, Cinfães, Cuba, Entroncamento, Esposende, Évora, Freixo de Espada à Cinta, Mealhada, Miranda do Douro, Mirandela, Montalegre, Moura, Odemira, Oliveira de Azeméis, Pombal, Ponte de Lima, Póvoa de Lanhoso, Resende, São João da Pesqueira, Tomar, Torres Novas, Vale de Cambra et Vila Pouca de Aguiar.

2. Mesures transversales de confinement en vigueur

  • Le devoir civique de confinement est maintenu jusqu’à nouvel ordre sur tout le territoire.
  • Télétravail recommandé sauf pour les communes classées en catégorie risque très élevé et élevé où il est obligatoire dès que possible.
  • La consommation d’alcool est interdite sur la voie publique. La vente de boissons alcoolisées est interdite dans les stations-services à toute heure et de 21h à 06h dans les supermarchés/commerces et à la livraison.
  • Les cérémonies religieuses dans les lieux de culte sont autorisées, en suivant les normes établies par la DGS (Direction générale de la santé portugaise). S’agissant des enterrements, la municipalité détermine le nombre de personnes autorisées à y assister.
  • Les transports publics continuent de fonctionner normalement. La capacité des véhicules privés de transports de passagers est limitée aux 2 tiers. Les taxis et autres véhicules de transport de passagers avec cinq sièges, par exemple, ne peuvent donc transporter qu’un maximum de deux passagers, en plus du conducteur.

3. Autres règles et recommandations transversales de santé et d’hygiène au Portugal.

Pour tous les détails sur les mesures sanitaires au Portugal, nous vous invitons à consulter le site officiel Estamos On, qui existe aussi sous forme d’application. Pour des informations en français, vous pouvez également consulter les médias francophones au Portugal. Il est recommandé à toute la population de télécharger l’application Stay Away Covid et d’y renseigner tout résultat positif de test Covid-19.

  • Au Portugal continental, le port du masque est obligatoire (pour les personnes de plus de 10 ans) sur la voie publique et sur le lieu de travail lorsqu’une distanciation sociale de 2 mètres n’est pas possible. Des équipements de protection (masque ou visière) sont obligatoires dans les espaces ne permettant pas une distanciation sociale, notamment les espaces fermés et à haute fréquentation comme les services publics, les aéroports, transports publics et taxis. Les personnes qui ne respectent pas ces règles encourent une amende pouvant aller jusqu’à 1.000 euros. Des masques sociaux et gels hydroalcooliques sont disponibles à la vente pour les particuliers notamment dans les supermarchés et pharmacies. Les précautions sanitaires et gestes barrières restent recommandés (lavage de mains, distanciation sociale, tousser dans son coude,...). La réalisation de tests et la prise de température pour autoriser l’accès à certains lieux sont autorisées. La Direction générale de la santé au Portugal recommande une période d’isolement de 10 jours pour les cas positifs présentant des symptômes modérés ou les malades asymptomatiques et qui ne sont pas immunodépressifs grave. L’isolement peut se faire à domicile.
  • La Direction Générale de la Santé a élaboré un manuel dans le but d’aider les entreprises dans la mise en œuvre des mesures sanitaires obligatoires contre le COVID-19 sur les lieux de travail : disponible ICI.

4. Restrictions sanitaires à Madère et aux Açores

Les régions autonomes de Madère et des Açores appliquent également des mesures restrictives.

Dans l’archipel de Madère, le port du masque est obligatoire sur la voie publique (à partir de 6 ans) et la consommation d’alcool y est interdite.

Dans l’archipel des Açores, le port du masque est obligatoire sur la voie publique pour les personnes de plus de 10 ans dès lors qu’une distanciation sociale de 2 mètres n’est pas possible. Des restrictions particulières sont en vigueur sur l’île de São Miguel.

5. Vaccination contre le Covid-19 au Portugal

Au Portugal, la vaccination contre le virus du Covid est gratuite, non-obligatoire et universelle, à savoir qu’elle se destine à toute personne résidant au Portugal (sauf contrindication médicale) y compris les résidents étrangers.

Un simulateur en ligne permet de déterminer à quel groupe prioritaire vous appartenez et de savoir ainsi à quelle période vous pourrez être vacciné.

La campagne de vaccination contre le Covid-19 a débuté au Portugal fin décembre 2020. Elle se déroule en plusieurs phases, par groupes prioritaires (en fonction de l’âge, d’éventuelles pathologies, de la profession exercée, etc). Toutes les informations et réponses à vos questions sont disponibles en ligne :

- Vous possédez un N° UTENTE

Un SMS vous sera envoyé par le SNS (système national de santé portugais) à travers le numéro 2424, le moment venu, pour vous inviter à vous faire vacciner. Toutes les personnes de plus de 23 ans ont désormais la possibilité de prendre rendez-vous en ligne ou dans les Espaces Citoyen (Espaços Cidadão) situés dans les Lojas do Cidadão pour la première dose du vaccin. La vaccination des personnes qui se sont rétablies du Covid-19 il y a plus de six mois a commencé fin mai 2021.

- Vous ne possédez pas de N° UTENTE

Un formulaire d’enregistrement est disponible en ligne.

Dernière modification : 23/07/2021

Haut de page