Participation française au Sommet du NACGF à Lisbonne et à l’exercice GUARDEX 13 (23/09/13) [pt]

Participation française au Sommet du NACGF à Lisbonne et à l’exercice GUARDEX 13

Le Portugal a organisé, du 23 au 26 septembre, le sommet du forum des garde-côtes de l’Atlantique nord » (North Atlantic Coast Guard Forum – NACGF), dont il assure la présidence en 2013. Le sommet, dont le thème était « la coopération inter-agence en mer », a notamment mis l’accent sur la sûreté maritime. La délégation française était conduite par le SGMer, M Aymeric, accompagné de l’attaché de défense de l’Ambassade de France au Portugal et du capitaine de frégate Markus Kafurke. La présence du SGMer à Lisbonne a été l’occasion d’une rencontre bilatérale avec le chef d’état-major de la marine portugaise, l’amiral Saldanha Lopes, sur les problématiques de l’action de l’état en mer (AEM).

Lors des sommets du NACGF se réalisent des exercices GUARDEX. L’exercice Guardex 2013 s’est déroulé du 24 au 25 septembre à Cascais. Pour la première fois cette année, cet exercice n’a pas été uniquement centré sur l’aspect sécurité maritime (lutte contre la pollution, sauvetage en mer) mais a également comporté un volet important portant sur la sûreté maritime (lutte contre les trafics illicites, en particulier le trafic de stupéfiants et l’immigration illégale).

La marine nationale a participé à Guardex 2013 avec le bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution (BSAD) « Argonaute » avec à son bord une équipe du centre d’expertises pratiques de lutte antipollution (CEPPOL), dont le chef du CEPPOL, le CV Cerutti, et deux observateurs de la mission de défense et du service de sécurité intérieure de cette ambassade.
Le BSAD ARGONAUTE lors de l'exercice GUARDEX 13 au large de Cascais - JPEG

LE NACGF EN BREF

20 pays membres

1 présidence annuelle tournante

2 réunions par an : 1 réunion des experts en avril et 1 sommet en septembre

7 groupes de travail : Environnement (Environmental Response), Contrôle des pêches (Fisheries Enforcement), Lutte contre le narco-traffic (Illegal Drug Trafficking) - la France vient de prendre la tête de ce groupe - , Lutte contre l’immigration (Illegal Migration), Sûreté Maritime (Maritime Security) - la France est à la tête de ce groupe depuis sa création en 2007 -, Technique (Technical) et Sauvetage en mer (Search and rescue)

99 experts de 17 pays et de l’Union européenne (dont 8 experts français appartenant à la Marine nationale, les douanes françaises, la direction des affaires maritimes et la police nationale).

Dernière modification : 30/01/2015

Haut de page