Voyage d’études de l’INHESJ à LISBONNE (14-17 mai 2013) [pt]

Le voyage d’études des auditeurs de la 24 ème session nationale "sécurité et Justice" de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice s’est déroulé à Lisbonne du 14 au 17 mai 2013.

La séance d’ouverture s’est tenue le 14 mai en présence du "Juiz desembargador" Antero Luis, secrétaire général du Système de sécurité intérieure (SSI), structure transversale rattachée aux services du Premier Ministre.

Les auditeurs ont pu durant cette première journée recevoir des informations sur le travail mené par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), agence créée en 1993 et installée à Lisbonne depuis 1995. Les derniers travaux sur les marchés de la drogue et les nouvelles tendances ont notamment été présentés.

Le Centre opérationnel d’analyse du renseignement maritime pour les stupéfiants (MAOC-N selon l’acronyme anglais) a été présenté aux auditeurs par son directeur, José Ferreira Leite, et par les deux officiers de liaisons français.

Une réception à l’ambassade de France a permis aux auditeurs de découvrir le Palais de Santos et de recevoir un message de bienvenue et de présentation du Portugal de la part du premier conseiller.

Les centres de formation des principales forces de sécurité ont été visités, à savoir ceux de la Police de sécurité publique (PSP) et de la Garde nationale républicaine (GNR), dépendant du ministère de l’administration interne, et l’Ecole de la Police judiciaire (EPJ), rattachée au ministère de la justice.

L’Institut supérieur des sciences policières et de sécurité intérieure (ISCPSI), organe de formation initiale et continue des officiers de la PSP a été créé en 1999. En début de matinée, différentes démonstrations ont été faites par des éléments de l’Unité spéciale de police (UEP) sur le site de Belas. Une présentation de la formation, des projets et de la coopération internationale développés par l’ISCPSI a également été faite à l’auditoire.
Enfin, un protocole de coopération entre l’INHESJ et l’ISCPSI a été signé par leurs deux directeurs.

L’Ecole de la Garde nationale républicaine à Queluz, a consacré une autre matinée à présenter la GNR et la large palette d’attributions de cette force de sécurité à statut militaire instituée en 1901. Les auditeurs ont pu apprécier lors d’une démonstration à l’extérieur l’ensemble des missions, structures, moyens et équipements dévolus à la Garde.

L’Ecole de la police judiciaire a été instituée en 1978 Le directeur national adjoint de la Police judiciaire, a présenté l’organisation et les missions de cette direction. La nouvelle loi d’investigation criminelle du 27 août 2008 et la nouvelle loi organique de la police judiciaire du 6 août 2008 encadrent le fonctionnement de cette institution. La directrice de l’EPJ a en outre présenté les objectifs de la formation et les différents modules théoriques, juridiques, ressources humaines, techniques professionnelles.

Le Centre d’études judiciaires (C.E.J) forme depuis 1979 les magistrats du siège et du ministère public portugais, mais aussi des magistrats de différents pays de la Communauté des pays de langue portugaise. Le système portugais de formation des magistrats et les réformes judiciaires en cours dans le pays ont fait l’objet d’une présentation. Ont été évoquées en outre les compétences et les fonctions du ministère public dans la procédure pénale portugaise.

Outre ces visites, le porte-parole de l’Observatoire sur la sécurité, la criminalité organisée et le terrorisme (OSCOT) a fait une conférence sur « Al Qaïda, les nouvelles formes de menaces ».

En fin de séjour les auditeurs ont été reçus à la mairie de Lisbonne. La Vereadora Graça Fonseca a accueilli la promotion au salon noble de l’hôtel de ville.Les problématiques de sécurité de la capitale ressortant de la compétence de la police municipale (missions liées à l’immobilier et à l’urbanisme, au commerce, à l’environnement, aux marchés et foires, à la santé et à la sécurité publiques, à la circulation) ont été développées par son commandant qui a par ailleurs présenté les projets de police communautaire en cours dans certains quartiers de la ville, l’une des principales priorités de l’équipe municipale.

Le directeur de l’I.N.H.E.S.J., André-Michel Ventre, a été reçu au Service des étrangers et des frontières, véritable police de l’immigration placée sous l’autorité du ministre de l’administration interne. Le SEF est compétent pour l’accueil, la situation des étrangers, les demandes d’asiles, le contrôle des frontières, la fraude documentaire, domaine dans lequel il a acquis une expertise internationale reconnue, le conseil et l’expertise en matière documentaire et la délivrance des passeports nationaux, depuis un peu plus d’un an.

Session ouverture a­vec M Antero Luis
Presentation OEDT-Mme Chloe Carpentie­r
MAOC-N-Directeur M Ferreira Leite
Deux officiers de l­iaisons francais

Dernière modification : 31/01/2017

Haut de page