Le projet "ambassade verte" : l’action environnementale du réseau diplomatique

Les objectifs du projet « Ambassade verte »

PNG

  • Renforcer à l’échelle internationale le caractère exemplaire de l’engagement de la France en matière de développement durable.
  • Faire du réseau diplomatique une vitrine des savoir-faire français.
  • Améliorer la gestion, les performances des postes et réaliser des économies.
  • Atteindre la neutralité carbone en 2020.

L’ambassade de France au Portugal, une ambassade verte

PNG PNG PNG PNG

Le palais de Santos met en place une stratégie respectueuse de l’environnement qui s’inscrit dans les objectifs du développement durable.

L’Ambassade de France au Portugal est, depuis plusieurs années, engagée dans des projets écoresponsables (repas "locavore", achat de composteurs, d’un véhicule électrique, etc). Ambassade pionnière, elle montre l’exemple en termes de développement durable et de sensibilisation de ses agents, et met pleinement en œuvre l’engagement des administrations françaises en faveur de la transition énergétique et environnementale. Soucieux de réduire son empreinte carbone, l’Ambassade de France a pris une série d’initiatives qui lui permettent de réaliser des économies tout en respectant les orientations de l’Accord de Paris sur le climat.

Les actions mises en œuvre à l’Ambassade et les résultats obtenus :

Energie

Pour réduire sa consommation d’électricité, le Palais de Santos a travaillé différents points, tels que le passage à l’éclairage LED à 70% dans la Résidence, l’installation de détecteurs de présence dans les couloirs, ou l’achat d’une voiture électrique (Renault Zoé). L’énergie consommée par le Palais est à 42% de sources renouvelables, et au cours des 6 dernières années, la consommation électrique (en kWh) a pu être réduite de 17%. Fin 2017, un audit énergétique sera réalisé suivant les recommandations de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), ce qui permettra de hiérarchiser nos consommations en fluides et de prévoir éventuellement de nouvelles mesures d’économies d’énergie.

Eau et déchets

Concernant l’eau et les déchets, l’ambassade a pris des initiatives telles que l’installation d’économiseurs d’eau sur l’ensemble des robinets, la réduction du débit d’eau des toilettes, l’installation de poubelles de tri (papier, verre, plastique) au sein des services pour répondre aux recommandations des 3R (Réduire, Réutiliser, Recycler), ou encore le recyclage des cartouches d’encre, toner et matériels informatiques.

Rénovation de l’ambassade

La façade du Palais de Santos est actuellement en rénovation, et ces travaux permettront, à terme, d’améliorer les performances énergétiques du bâtiment, notamment en améliorant l’isolation thermique (changement des fenêtres), en limitant les infiltrations d’eau et le taux d’humidité, ce qui apportera par ailleurs un certain confort thermique aux agents. Les travaux permettront aussi, dans un deuxième temps, d’envisager la restauration des peinture et décorations intérieures.

Espaces verts et biodiversité

L’ambassade de France à Lisbonne dispose d’un jardin à la richesse végétale extraordinaire de plus de 4000m2, qui participe à la protection de la faune et de la flore en milieu urbain. Ce véritable atout de notre ambassade, est valorisé et protégé. Des réflexions autour d’un potager biologique, de plantes moins consommatrices en eau sont en cours, ainsi que l’éventuelle installation de ruches. Une nouvelle gestion du système hydraulique se profile, avec la révision du système d’irrigation, l’achat de récupérateurs d’eau de pluie ou la remise en état de l’ancien puits.

Vous trouverez plus d’informations dans la plaquette de l’ambassade.

PDF - 1.2 Mo
Plaquette de l’ambassade
(PDF - 1.2 Mo)

Pour aller plus loin :

Dernière modification : 07/09/2017

Haut de page