La diplomatie française mobilisée en soutien à la candidature Paris 2024

La ville de Paris est candidate pour recevoir les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Le MAEDI, membre fondateur, se mobilise, avec l’ensemble du réseau diplomatique français à l’étranger, pour apporter son soutien à la candidature.

JPEG

Une candidature fédératrice

La candidature de Paris est un sujet fédérateur, qui suscite une très forte adhésion nationale. Le projet est porté par tous les acteurs du sport français et soutenu par 77% des français (sondage TNS Sofres, octobre 2016). Au-delà du grand public, l’ensemble du gouvernement et des acteurs politiques à tous les niveaux, le monde économique, le mouvement associatif, de nombreuses ONG s’engagent pour ce projet.
Le Ministère accueille le 8 février l’équipe du comité de candidature de Paris 2024 pour une présentation aux ambassadeurs des pays représentés en France de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

La France, une destination attractive pour les grands évènements sportifs

La France a récemment démontré sa capacité à organiser les plus grands événements sportifs, en conservant leurs dimensions populaire, sûre et festive, malgré un contexte international complexe.
Les récents grands événements, sportifs ou non, organisés dans notre pays, à l’image de la COP 21, l’UEFA Euro 2016, ou les Championnats du Monde de handball, soulignent le savoir-faire et l’expertise de la France dans ce domaine. Pendant l’Euro 2016, les fans zones ont accueilli en toute sécurité plus de 1,2 million de personnes à Paris, et plus de 4 millions en France.

Avec son patrimoine unique et son savoir-faire en matière d’hospitalité, Paris et la France sont les premières destinations touristiques mondiales. Si la candidature de Paris était retenue, la ville entière deviendrait un véritable parc olympique, avec de nombreuses épreuves dans des lieux iconiques, comme la Tour Eiffel, les Invalides, les Champs-Elysées ou le Château de Versailles, en célébration du centenaire des Jeux qui se sont tenus dans la capitale en 1924.

Des valeurs partagées par la diplomatie française

Le projet de candidature de Paris 2024 se veut à la fois solide, responsable et porteur de valeurs fortes d’humanisme, d’inclusion, de rassemblement, des valeurs partagées par la France sur la scène internationale. Cette volonté s’incarne dans plusieurs aspects innovants de cette candidature :

  • Une célébration unique des Jeux et de l’Olympisme, ouverte à tous, au cœur de Paris et de ses plus beaux monuments.
  • Une vision qui s’appuie sur les valeurs de sport et de l’Olympisme pour construire une société plus inclusive et solidaire, en France mais également à l’international, avec notamment la place centrale accordée aux Jeux Paralympiques dans ce projet.
  • Les premiers Jeux qui s’inscrivent dans la lignée des Accords historiques de Paris sur le climat. Ce sujet est essentiel pour Paris 2024. Les Jeux de Paris 2024 auront une empreinte carbone réduite de 55% par rapport aux Jeux de Londres 2012 et Rio 2016.
  • Des investissements en infrastructures (non liés aux Jeux) exclusivement concentrés sur les besoins des territoires, au service des populations (logements, équipements sportifs de proximité, passerelle). Avec 95% d’équipements déjà existants ou temporaires, Paris 2024 n’aura que deux types d’équipements à construire : les villages des athlètes, celui des médias et le centre aquatique, d’où l’assurance d’un budget responsable et maîtrisé.
  • Un héritage fort pour les populations au lendemain des Jeux. A l’issue des compétitions le village sera transformé en un nouvel éco-quartier mixte avec des écoles, des commerces et une variété dans la destination des logements.

PNG

1 milliard de hashtags #Paris2024 partagés sur Twitter lors des 100 premiers jours de 2017

Depuis le 1er janvier 2017, le hashtag #Paris2024 a atteint le milliard d’impressions sur Twitter à travers 200 pays et confirme que la candidature française se partage désormais dans le monde entier.

Le réseau social Twitter a enregistré 1 milliard d’impressions du hashtag #Paris2024 depuis le début de l’année. Cette mesure a été calculée via les outils de la plateforme Visibrain, spécialiste de la veille sur le réseau social Twitter. Réparties dans plus de 200 pays, ces discussions démontrent la portée internationale de la candidature de française et de son message qui se partage très largement.

Pour atteindre un tel niveau d’engagement sur le digital, Paris 2024 s’est appuyé sur des relais très influents issus du mouvement sportif (fédérations, clubs, athlètes, etc.) mais également d’autres univers. De « Paris », première ville « millionnaire » sur Twitter, à Teddy Riner en passant par Omar Sy, Nikos Aliagas, M. Pokora, le Youtubeur Norman ou Antoine Griezmann, tous ces soutiens ont mobilisé leurs communautés derrière @Paris2024 au cours des dernières semaines.

Cet élan populaire enregistré sur Twitter s’explique également par l’engagement de nombreux acteurs associés par Paris 2024 dans un esprit de co-construction. En effet, derrière le mouvement sportif les membres fondateurs et les dix-neuf entreprises partenaires/fournisseurs officiels, la candidature a mobilisé les groupes parlementaires à l’Assemblée nationale et au Sénat, les cinq syndicats majoritaires, l’Association des maires de France, le MEDEF, le réseau French Tech mais aussi le monde associatif avec le WWF France, le Yunus Center et l’UNICEF. Autant de marqueurs d’engagement auxquels on peut ajouter le soutien massif de la « génération 2024 » (15-25 ans) qui soutient le projet à 82% au niveau national et 88% en Ile de France.

Ce message autour de la notion de partage est aujourd’hui entendu sur tous les continents et atteste de la force de cette ambition pour le mouvement olympique à travers le monde.

En effet, un an après la publication de centaines de tweets de soutien sur l’Arc de Triomphe, la candidature démontre sa capacité à utiliser les médias sociaux pour diffuser la passion des Jeux et de l‘olympisme. Depuis le 1er janvier 2017, plusieurs événements ont permis d’atteindre cette barre symbolique du milliard d’impressions :
- L’illumination de la Tour Eiffel aux couleurs de la candidature, la diffusion du film manifeste Paris 2024 et le lancement de la campagne de promotion internationale le 3 février 2017
- Le clin d’œil fait à Paris 2024 par Jean Dujardin et George Clooney lors de la 42° cérémonie des César le 24 février
- Le soutien de l’Equipe de France de Football ainsi que la célébration, avec notre geste de soutien, d’Olivier Giroud lors de ses buts contre le Luxembourg le 25 mars
- Le lancement mondial de notre application de mobilisation « Objectif Paris 2024 » le 3 avril
- La mobilisation de la galaxie Paris 2024 à l’occasion du forum international Sport Accord du 3 au 7 avril
- Le soutien des Youtubeurs français les plus influents autour de Teddy Riner lors de l’événement « Vidéo City Paris » le 8 avril

Pour Tony Estanguet, co-président de Paris 2024, « Le très bon niveau d’engagement mesuré depuis plusieurs mois démontre que Paris 2024 est un sujet qui suscite l’enthousiasme et qui se partage aux delà des frontières. Notre capacité à engager fortement tous les acteurs de la société en France et à l’étranger est une garantie que nous apportons au mouvement olympique quant à la diffusion de son message auprès de la jeunesse. Une frange de la population qui a choisi le « partage » comme mode de vie et les réseaux sociaux comme principale outil de communication. »

Pour Nicolas Huguenin, CEO de Visibrain, plateforme de veille des réseaux sociaux : « La portée internationale et la popularité du hashtag #Paris2024 témoignent du travail de fond engagé par la candidature française. Ce milliard d’impressions, atteint sur une période courte de 100 jours, montre le très vif intérêt des internautes pour le sujet et l’efficacité des mesures digitales engagées pour mettre en valeur et diffuser #Paris2024 auprès de très nombreuses communautés à travers le monde ».

Paris 2024, le partenaire de confiance pour le mouvement olympique

Tribune de Tony Estanguet, Co-président de Paris 2024

JPEG

Dans six mois, le Comité International Olympique se prononcera sur l’attribution des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

Le choix de ce partenaire, appelé à organiser le plus grand événement au monde, est une tâche incroyablement difficile pour le CIO. Fort d’une expérience acquise lors des dernières campagnes, Paris 2024 est aujourd’hui plus déterminé que jamais et prêt pour répondre à ce challenge. Un siècle après les derniers Jeux d’été organisés en France à l’inspiration du Baron Pierre de Coubertin.

Très tôt j’ai eu la chance de faire l’expérience des Jeux. Ils m’ont indiscutablement inspiré dans ma carrière et m’ont aidé à me construire bien au-delà des stades et des bassins, bien au-delà de la quête de performance. Ils ont ajouté un supplément d’âme et donné un sens à mon engagement.

De mes premiers Jeux comme spectateur je garde en mémoire l’universalité d’un événement unique au monde. De ma première cérémonie d’ouverture, je retiens la solidarité indescriptible entre tous les peuples. De cette période de ma vie, j’ai conservé le goût de l’effort, le respect et la quête de l’excellence.

Désormais membre du CIO et co-président de Paris 2024, je suis porté par le désir de partager avec la jeunesse du monde cette passion qui m’anime au quotidien.

Les Jeux en 2024 en France seraient une occasion unique d’accueillir le monde en proposant une célébration spectaculaire dans un Paris transformé en parc olympique.

Des Invalides à la Tour Eiffel, du Grand Palais aux Champs-Élysées. Pour les visiteurs, athlètes, bénévoles, spectateurs, journalistes et tous ceux qui viendront vivre cet événement, nous voulons penser des Jeux qui marquent l’Histoire et… leur propre histoire, comme ils ont marqué ma vie. En 2024 nous voulons offrir au monde une célébration ouverte au plus grande nombre, populaire et festive. Un moment de rassemblement inédit.

J’ai la conviction que Paris 2024 est le partenaire de confiance qu’il faut pour le CIO.

Celui qui peut engager le tournant de Jeux responsables, qui pensent l’héritage autant que la célébration et offrent un impact déterminant en matière d’éducation par le sport, d’inclusion, de santé et de mixité.

La France dispose des équipements et du savoir-faire en matière de grands événements. Tous les acteurs de la société civile sont unis derrière ce projet d’intérêt national. Après quatre candidatures, Paris et la France sont plus forts et déterminés que jamais. Nous sommes prêts à partager des Jeux qui marqueront l’histoire.
En relevant le défi de Jeux toujours aussi spectaculaires et durables nous bâtirons, avec le CIO, une nouvelle référence. Sur le plan budgétaire avec une approche maitrisée, comme sur le plan de la durabilité avec une gouvernance exemplaire en matière sociale et environnementale. Mais surtout Paris 2024 constituera un héritage majeur en France et duplicable à l’international. Paris 2024 ouvrira le chapitre d’un olympisme encore plus solidaire en dehors des Jeux ; confirmant ainsi à la promesse initiale du CIO : créer un monde meilleur par le sport.

Avec Paris 2024, nous avons les moyens de démontrer que les Jeux peuvent être une chance pour les villes organisatrices, et que l’olympisme est une chance pour le monde entier.

Avec Paris 2024, nous avons les moyens de contribuer à relancer l’intérêt des villes pour ce formidable évènement, pour que l’Olympisme continue d’inspirer partout dans le monde.

A quelques semaines d’une décision qui marquera l’histoire du CIO, nous avons l’ambition de penser l’après et l’autre. L’après, car les Jeux vont créer une nouvelle dynamique pour les territoires d’un pays – La France - dont la soif d’olympisme est plus forte que jamais, et pour les populations du monde entier, en incitant à la pratique sportive. L’autre ou les autres, précisément parce que ce projet qui a du sens et créera de la valeur pour le mouvement olympique a vocation à être partagé avec le monde pour le rendre plus humaniste et solidaire.

Lancement de la campagne internationale de promotion - Discours de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international (Paris, 08/02/2017)

Merci Monsieur l’Ambassadeur pour le sport,
Madame la Maire de Paris, Chère Anne,
Monsieur le Secrétaire d’État chargé des Sports,
Madame la Ministre,
Messieurs les co-Présidents de Paris 2024, Chers Tony Estanguet et Bernard Lapasset,
Cher Guy Drut, membre du CIO
Monsieur le Directeur général de Paris 2024,
Mesdames et Messieurs les Directeurs,
Mesdames et Messieurs,

En effet, c’est un moment très important et je suis heureux de vous accueillir au Quai d’Orsay, à l’invitation du comité de candidature Paris 2024 pour une nouvelle étape, le lancement de la campagne internationale de promotion du projet Paris 2024, qui est une priorité pour la France. J’étais tenté de dire une priorité de notre gouvernement mais ce n’est pas seulement cela. C’est une priorité française, une priorité parisienne bien sûr, mais c’est une passion qu’a la France pour le sport qui se manifeste à travers cette candidature et qui s’inscrit dans une longue tradition d’accueil et d’organisation d’événements sportifs internationaux. Après l’Euro 2016 de football qui fut un immense succès, avec plus d’un million de visiteurs à Paris et plus de quatre millions de spectateurs à travers le monde, nous avons reçu, en janvier dernier, c’est-à-dire il y a quelques semaines, les championnats du monde de handball masculin, durant lesquels le public a une nouvelle fois manifesté enthousiasme et esprit sportif.

À travers ces événements, la France a prouvé qu’elle pouvait offrir des séquences festives de très grande qualité, tout en garantissant un professionnalisme et la sécurité du public et des sportifs.
L’Euro 2016 en a été la principale démonstration. Vous vous souvenez dans quel contexte nous l’avons organisé, nous n’avons pas renoncé et nous avons fait une grande démonstration de compétences et, comme je l’ai dit, ce fut une formidable fête. C’est un savoir-faire français qui est aujourd’hui mobilisé pour assurer la sécurité, les conditions d’accueil, les conditions d’hébergement, les meilleures conditions pour les sportifs doivent se déployer, en France et pas seulement à Paris. Il faut faire en sorte que ce rendez-vous soit réussi.

La campagne de promotion internationale de la candidature de Paris s’est ouverte vendredi dernier. Paris et le comité de candidature, ils le savent, peuvent compter sur le soutien et la mobilisation de toute la France, sur l’enthousiasme et la fierté des Français, dans leur diversité et par-delà les frontières. J’en veux pour preuve les très nombreuses manifestations qui célèbrent le sport à travers notre réseau culturel à l’étranger et nos lycées français.

À l’occasion de votre visite ici au ministère des affaires étrangères, une exposition de photographies a été organisée, elle montre cet engagement partout dans le monde, grâce à notre réseau d’enseignement français à l’étranger qui est l’un des meilleurs du monde. Nous pouvons nous féliciter de l’engagement à la fois sportif et culturel, mais aujourd’hui, c’est le sport qui est à l’honneur.

C’est le sport français qui est engagé, on le sent, et ce souffle est en train de monter. Partout. Vous avez derrière vous tout le pays qui est mobilisé et prêt à accueillir le monde en 2024, prêt à célébrer avec lui les valeurs du sport, les valeurs d’universalité, la fraternité et l’amitié entre les peuples. Nous en avons plus que jamais besoin en cette période incertaine. Ces valeurs sont aussi celles qui correspondent à l’ADN de la France. C’est la raison pour laquelle nous nous sentons si bien et si mobilisés derrière ce projet.

C’est un projet formidable, un projet qui vaut la peine de s’engager. Une fois de plus, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs en poste à Paris qui représentez votre pays, je voulais vous dire ces mots simples. Je sais que vous suivez très attentivement cette préparation et certains d’entre vous me l’ont dit, vous la suivez avec beaucoup de passion. Vous êtes ici les représentants de vos nations dans notre pays, j’ai souvent eu l’occasion de vous rencontrer et d’apprécier votre écoute, votre esprit de dialogue ainsi que votre sensibilité pour la France, dans sa diversité et sa richesse. Je crois qu’il était important que nous passions un petit moment, cela va être le cas dans quelques instants, pour vous présenter ce projet et j’espère pour vous faire partager notre ambition./.

Plus de 50 métropoles étrangères apportent leur soutien à la candidature Paris 2024

PDF - 312.1 ko
Communiqué de presse de la Mairie de Paris - (PDF 317 Ko)

Dernière modification : 23/05/2017

Haut de page