La France approfondit ses liens avec le monde lusophone [pt]

La France a officiellement présenté sa candidature à la Communauté des Pays de Langue Portugaise (CPLP), le 27 avril dernier.
L’ambassadeur de France au Portugal, Jean-Michel Casa, a remis à Madame Maria do Carmo Silveira, Secrétaire exécutive de la Communauté des Pays de Langue Portugaise (CPLP), la lettre du Ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, annonçant la candidature de la France pour l’accession au statut d’Etat observateur associé à la CPLP.

La lettre du Ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, annonçant officiellement la candidature de la France pour l’accession au statut d’Etat observateur associé à la CPLP, ainsi que des exemplaires du plan général d’activités et du plan d’action pour la promotion de l’enseignement du portugais en France, en appui de cette candidature, ont été remis en mains propres à la Secrétaire exécutive de la CPLP, Madame Maria do Carmo Silveira, le 27 avril à Lisbonne, faisant ainsi suite à l’engagement pris par Jean-Yves Le Drian, lors du séminaire diplomatique des ambassadeurs portugais, le 4 janvier dernier. Cette rencontre a été l’occasion d’évoquer les nombreux sujets d’intérêt commun que la France, la CPLP et l’OIF ont en partage.

La candidature française est motivée notamment par la présence d’une importante communauté portugaise et luso-descendante en France, estimée à environ un million et demie de personnes soit la plus importante des communautés portugaises au monde en dehors du Portugal, mais aussi par le partage de la plus longue frontière terrestre française avec le Brésil (région de Guyane française), ou encore l’importance de nos relations avec les pays africains membres de la CPLP, par exemple en matière de formation et d’aide au développement comme en Angola ou au Mozambique, ou de sécurité régionale, notamment dans le golfe de Guinée.

Cette candidature a été accueillie avec enthousiasme par la Secrétaire exécutive de la CPLP qui a remercié la France pour l’intérêt porté à la lusophonie et au monde lusophone. Outre la candidature française à la CPLP, cet entretien a été pour l’ambassadeur l’occasion d’évoquer le projet d’adhésion du Portugal à l’Organisation internationale de la Francophonie, qui ne pouvait que contribuer à renforcer les liens entre la francophonie et la lusophonie. A cet égard, la Secrétaire exécutive et l’ambassadeur Jean-Michel Casa ont convenu que la coopération entre ces deux organisations devait être renforcée, considérant, notamment, que de nombreux pays membres de la CPLP étaient aussi membres de l’OIF comme le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, Sao Tomé-et-Principe et la Guinée équatoriale et que les possibilités de coopération étaient très variées, par exemple dans les domaines de la lutte contre le changement climatique ou la coopération économique. L’OIF et la CPLP partagent également le même objectif de promotion du multilinguisme et de la diversité culturelle dans le monde.

Les prochaines étapes du processus d’adhésion de la France en tant qu’Etat observateur conduiront à un examen de la candidature par les différentes instances de l’organisation avant une recommandation formelle, que nous espérons favorable, à l’adhésion française, lors de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la CPLP - qui prendront leur décision à l’unanimité -, sur l’île de Sal au Cap Vert, les 17 et 18 juillet prochains, et à laquelle la France pourrait être invitée à participer.

L'Ambassadeur de France au Portugal, Jean-Michel Casa, remet à Maria do Carmo Silveira, Secrétaire exécutive de la CPLP, la lettre du Ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, annonçant la candidature de la France pour l'accession au statut d'Etat observateur associé à la CPLP
L'Ambassadeur Jean-Michel Casa, s'entretient avec la Secrétaire exécutive de la CPLP, Maria do Carmo Silveira
Entretien avec la Secrétaire exécutive de la CPLP
L'Ambassadeur Jean-Michel Casa, lors de la remise de la lettre du Ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, annonçant la candidature de la France pour l'accession au statut d'Etat observateur associé à la CPLP

Dernière modification : 18/05/2018

Haut de page