L’échange d’un permis français pour un permis portugais

L’échange d’un permis de conduire français pour un permis portugais concerne les résidents français au Portugal.

Les Français qui résident régulièrement au Portugal, et qui sont détenteurs d’un permis français dépourvu de validité administrative (permis rose) sont toutefois tenus, au bout de deux années de résidence, d’échanger leur permis de conduire pour un permis portugais.

L’usager qui a échangé son titre français à l’étranger peut, à son retour en France, solliciter auprès de sa préfecture de résidence le rétablissement de ses droits à conduire sur le territoire national, à condition qu’il ait obtenu ceux-ci après réussite du permis de conduire français.

Rappel : Les consulats ne peuvent ni échanger, ni certifier, ni remplacer les permis de conduire. La seule autorité compétente pour les personnes résidentes au Portugal est l’IMT.

Pour plus d’informations à ce sujet, nous vous invitons à contacter l’institut de la mobilité et des transports (IMT) ; la liste des points d’accueil de l’IMT est disponible ici.

Les documents à fournir pour un échange de permis sont les suivants (vous pourrez consulter les dispositions juridiques existantes (en portugais) ici) :

  • l’original du permis à échanger ;
  • 1 photographie aux normes ;
  • l’original et photocopie d’une pièce d’identité et justificatif d’autorisation de séjour au Portugal ;
  • numéro fiscal (« número de contribuinte ») ;
  • une attestation médicale ;
  • pour les permis autres que A et B, un certificat d’aptitude psychologique ;
  • un formulaire Modelo 13 IMT (à retirer auprès de l’IMT ou à télécharger sur le site internet http://www.imt-ip.pt) ;
  • 30 Euros.

Attention – changement de procédure dans le cadre de l’échange d’un permis de conduire : la section consulaire ne délivre dorénavant plus les relevés de points (relevé d’information restreint)
Il appartient aux autorités portugaises de vérifier votre situation, en consultant directement le fichier européen des permis de conduire (RESPER).

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la plaquette relative aux permis de conduire à l’étranger, éditée par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international

Dernière modification : 11/07/2017

Haut de page