L’Etat d’urgence au Portugal expliqué : confinement, déplacements autorisés, établissements fermés, transports,...

1. État d’urgence : mesures prises par les autorités portugaises.

Les autorités portugaises ont mis en place un plan d’urgence afin de faire face à l’épidémie du coronavirus sur le territoire. L’état d’urgence a été décrété dans tout le pays par le Président de la République, à partir du 19 mars à minuit et pour une durée initiale de quinze jours. Le gouvernement a décrété les mesures suivantes :

Les citoyens sont invités à rester chez eux et pourront se déplacer pour :

  • Faire les courses de première nécessité ;
  • Se rendre sur leur lieu de travail lorsque le télétravail n’est pas possible ;
  • Aller à la pharmacie ou chez le médecin ;
  • Aller à la banque ou aux assurances ;
  • Se déplacer pour raisons familiales, pour aider les personnes vulnérables, les personnes handicapées, les enfants, les parents, les personnes âgées ou autres personnes à charge, ou pour l’accomplissement du partage de la responsabilité parentale ;
  • En raison d’une urgence vétérinaire ;
  • Pour pratiquer une activité physique, de courte durée, à proximité de son domicile, seul ou au maximum à deux ;
  • Pour la sortie des animaux de compagnie.

Les personnes de plus de 70 ans ou souffrant de pathologies graves doivent rester chez elles.

L’ensemble des établissements commerciaux amenés à recevoir du public sont fermés (y compris les établissements culturels, bars, cinémas, bibliothèques, musées, théâtres, discothèques), à l’exception des commerces de première nécessité : supermarchés, pharmacies, banques, stations essence. Les restaurants ne sont autorités qu’à maintenir une activité de vente à emporter et de livraison à domicile. Une exception s’applique également aux hôtels (auxquels s’appliquent néanmoins l’interdiction d’accueil de public dans leurs restaurants) et aux commerces de gros.

Les terrains de camping ont également fermé sur décision des autorités portugaises (même situation en Espagne à partir du 26 mars). Pour des conseils sur un retour en France par la route cliquez ICI. Informations ICI sur les solutions d’hébergements.

Il a également été décidé : la fermeture de l’ensemble des crèches, écoles primaires, collèges, lycées et universités, depuis le lundi 16 mars et jusqu’au 9 avril ; des limitations de la fréquentation dans les supermarchés et les centres commerciaux à 4 personnes pour 100m2 afin de permettre le maintien d’une distance entre les clients.

Des services minimum ont été introduits dans les transports : 30% du métro et 40% des bus et des transports fluviaux. Le nombre maximum de passagers transportés est fixé à un tiers de la capacité du véhicule (bus, métro, bateau, tramway). Les présidents de conseils municipaux ont également le pouvoir de décider d’une circulation alternée pour les taxis et VTC (jours pairs pour les immatriculations paires, jours impairs pour les immatriculations impaires).

Le Portugal est passé le 25 mars à minuit d’un plan de réduction de l’épidémie à un plan de mitigation de l’épidémie, la transmission étant désormais généralisée. Selon ce plan, les personnes atteintes du covid-19 seront réparties en 4 catégories :
- Les personnes présentant des symptômes légers resteront chez elles ;
- Les personnes présentant des symptômes légèrement plus graves seront dirigées vers les centres de santé dans lesquels des sections dédiées au covid-19 sont désormais en place ;
- Les personnes présentant des symptômes graves seront prises en charge par la ligne SNS 24 et dirigées vers les urgences hospitalières ;
- Les cas les plus graves seront hospitalisés.

Fiche explicative des mesures prises dans le cadre de l’État d’urgence au Portugal (en portugais) :

PDF - 129 ko
Fiche explicative sur l’Etat d’urgence au Portugal - ce qui change - En portugais
(PDF - 129 ko)

2. Contrôle des frontières et points d’entrée.

Les mesures suivantes s’appliquent :

- Des mesures de contrôle sanitaires dans les aéroports (questionnaire de santé et observation visuelle des passagers) ;

- Le gouvernement régional autonome des Açores a décidé, à compter du 19 mars 18H, la suspension de l’ensemble des liaisons maritimes et aériennes, à l’exception du fret et des cas de force majeure autorisées par les autorités de santé, entre les îles de l’archipel ainsi que les liaisons aériennes depuis l’extérieur vers les îles. Depuis le 26 mars, un confinement de 14 jours, à domicile / hôtel, est imposé aux personnes atterrissant aux Açores.

- Le gouvernement régional autonome de Madère a décrété l’état d’alerte, à compter du 13 mars, et jusqu’au 14 avril. Les autorités imposent une mise en quarantaine obligatoire de 14 jours à l’ensemble des passagers qui arrivent sur l’île. Le gouvernement portugais déconseille les voyages pour les personnes n’y résidant pas.

- D’autre part, la frontière entre l’Espagne et le Portugal est fermée jusqu’au 15 avril (plus d’informations ICI). L’ensemble des liaisons aériennes, maritimes et fluviales sont suspendues. Seuls neuf points de passage terrestres sont maintenus ouverts :

  • Valença-Tuy,
  • Vila Verde da Raia-Verín,
  • Quintanilha-San Vitero,
  • Vilar Formoso-Fuentes de Oñoro,
  • Termas de Monfortinho-Cilleros,
  • Marvão-Valência de Alcântara,
  • Caia-Badajoz,
  • Vila Verde de Ficalho-Rosal de la Frontera,
  • Vila Real de Santo António-Ayamonte.

Y sont seulement autorisés les passages de transports de marchandises et de travailleurs transfrontaliers. Des exceptions s’appliquent également pour les catégories suivantes : les citoyens nationaux (portugais et espagnols) et les titulaires d’un titre de résidence en Espagne ou au Portugal qui souhaitent rejoindre leur domicile, le personnel diplomatique, les cas de rapprochement familial entre conjoints ou ascendants jusqu’au premier degré de filiation directe (enfants/parents), les personnes nécessitant un accès à des soins de santé, dans le cadre d’accords bilatéraux de prestation de soins de santé, et les citoyens étrangers (dont les français) qui résident dans d’autres Etats membres de l’Union européenne, en transit par l’Espagne pour regagner leur pays de résidence.

Pour les conditions d’entrée sur le sol portugais, veuillez consulter le document ci-dessous (en portugais et en anglais) :

PDF - 281.1 ko
Dépêche cabinet du ministre de l’administration interne - 24 mars - contrôle des frontières portugaises
(PDF - 281.1 ko)
PDF - 89.6 ko
Dépêche cabinet du ministre de l’administration interne - 24 mars - contrôle des frontières portugaises (Eng)
(PDF - 89.6 ko)

3. Comment s’informer sur le COVID-19 au Portugal et en France.

Pour toute question sur la maladie Covid19 : atendimento@sns24.gov.pt .

Pour obtenir des informations sur la situation actuelle du Coronavirus au Portugal, les dispositions prises par les autorités portugaises ou leurs recommandations en cas de séjour dans des zones où le virus a été confirmé, vous pouvez consulter le site officiel https://covid19estamoson.gov.pt .

Vous pouvez aussi consulter les sites du Système national de santé publique portugais (SNS), de la Direction générale de la Santé, et du gouvernement portugais (www.portugal.gov.pt/pt/gc22).

Si vous revenez d’une zone à risque, contacter téléphoniquement un médecin généraliste ; en cas de symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires) vous devez rester chez vous et appeler le numéro spécial mis en place par le Système national de santé publique portugais (24h/24 ; 7j/7) : 808 24 24 24.

Sur Lisbonne, pour connaitre les services d’aides aux personnes vulnérables, vous pouvez consulter le site de la mairie de Lisbonne. Pour connaitre les commerce et établissements ouverts, il existe une plateforme dédiée en ligne ICI.

Lusobrèves : une émission de radio en français sur la chaine portugaise TSF - l’édition du 26 mars 2020 était dédiée au Coronavirus. A écouter ICI.

Pour des informations générales ou pour se renseigner sur la situation en France : www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Vous pourrez notamment y télécharger l’attestation de déplacement dérogatoire pour circuler en France.

Vous pouvez également consulter les informations des autorités françaises sur la rubrique Conseils aux voyageurs pour le Portugal ou sur le lien suivant (https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/informations-pratiques/article/coronavirus-covid-19-17-03-2020).

4. Recommandations sanitaires.

Toutes les recommandations médicales du médecin référent de l’Ambassade de France au Portugal ICI.

Cette Ambassade vous rappelle les précautions à prendre selon les autorités portugaises et françaises, à savoir :

• Lavage très régulier des mains. Ce lavage peut se faire à l’eau et au savon ou avec une solution hydro alcoolique (SHA)

• Désinfection régulière des surfaces de travail (avec un produit type Javel)

• Tousser et éternuer dans son coude

• Utiliser des mouchoirs à usage unique

• Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades

• En cas de symptômes appeler les autorités sanitaires locales

Les masques sont en vente libre dans les pharmacies au Portugal.

JPEG - 80.5 ko
Coronavirus, pour se protéger et protéger les autres
Se laver très régulièrement les mains, tousser ou éternuer dans son coude, utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter, saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades. Si vous êtes malades, porter un masque chirurgical jetable.

Dernière modification : 30/03/2020

Haut de page