Interconnexions énergétiques : Communiqué conjoint entre la France, le Portugal et l’Espagne [pt]

Bruxelles, 20 octobre 2022

Le Président de la République française, M. Emmanuel MACRON, le Président du gouvernement espagnol, M. Pedro SANCHEZ, et le Premier ministre portugais, M. António COSTA, se sont rencontrés à Bruxelles le jeudi 20 octobre 2022.

Leur entretien a porté sur la situation actuelle en matière de sécurité en Europe et sur l’importance d’accélérer la construction d’interconnexions énergétiques au sein de l’UE, en particulier celles reliant le Portugal et l’Espagne à la France et au reste de l’Europe.

Ils sont convenus que l’accélération du développement des interconnexions énergétiques contribuera à l’achèvement du marché de l’énergie de l’UE et au renforcement de la transition énergétique dans le cadre du Pacte vert, notamment en facilitant l’accès à des sources et à des voies d’énergie alternatives pour l’Europe.

Dans ce contexte, les trois dirigeants se sont mis d’accord sur quatre points concernant les interconnexions énergétiques entre le Portugal, l’Espagne et la France.

1. Ils ont décidé d’abandonner le projet MidCat et de créer, en priorité, un corridor énergétique vert reliant le Portugal, l’Espagne et la France au réseau énergétique de l’UE.

2. À cet égard, ils sont convenus :

  • de finaliser les interconnexions de long-terme de gaz renouvelable entre le Portugal et l’Espagne, à savoir la connexion de Celourico da Beira et Zamora (CelZa) ;
  • d’avancer sur un gazoduc maritime reliant Barcelone à Marseille (BarMar), option la plus directe et la plus efficace pour relier la péninsule ibérique à l’Europe centrale ;
  • que ces infrastructures d’hydrogène doivent être techniquement adaptées pour transporter d’autres gaz renouvelables, ainsi qu’une proportion limitée de gaz naturel comme source d’énergie temporaire et transitoire.

3. En ce qui concerne l’électricité, ils ont exprimé leur plein soutien à l’accélération des efforts pour finaliser la nouvelle connexion électrique à travers le Golfe de Gascogne. Ils sont convenus d’identifier, d’évaluer et de mettre en œuvre de nouveaux projets d’interconnexions électriques reliant la France et l’Espagne, afin d’aboutir à une Europe électriquement connectée.

4. Les trois dirigeants sont convenus de se réunir à nouveau à Alicante le 9 décembre, pour décider du calendrier, des sources de financement et des questions de coûts liées à la mise en œuvre de la composante BarMar du corridor énergétique vert entre le Portugal, l’Espagne et la France. Leurs ministres de l’énergie respectifs commenceront immédiatement les travaux préparatoires sur ces questions, ainsi que sur le renforcement des interconnexions électriques entre l’Espagne et la France ; ils travailleront en étroite collaboration avec la Commission européenne.

(Source : site Internet de la présidence de la République)

Dernière modification : 25/10/2022

Haut de page