Covid-19 : Mot de l’Ambassadrice de France au Portugal (13 mars 2020)

Mesdames et Messieurs, chers compatriotes,

Compte tenu de l’accélération de la propagation de la pandémie du Covid-19, et suite aux dernières décisions des autorités portugaises ainsi qu’à l’allocution hier soir du Président de la République française, il me semble important de m’adresser à vous toutes et tous.

Je souhaite tout d’abords exprimer mes sentiments de compassion et de soutien aux personnes infectées par le virus au Portugal ainsi qu’à leurs proches.

Les autorités portugaises, suite à leurs homologues françaises, ont mis en place de façon très déterminée un plan d’urgence afin de faire face à l’épidémie du Covid-19 sur le territoire. Dans ce cadre, le gouvernement portugais a décrété l’état d’alerte dans tout le pays, et ce jusqu’au 9 avril, afin de permettre la mise à disposition de tous les moyens de la protection civile et des forces de sécurité.

Un ensemble de mesures s’appliquent, dont le respect par chacun est essentiel pour freiner la propagation du virus. Certains évènements publics sont annulés (+ 5.000 personnes à l’extérieur, +1.000 personnes en intérieur, +150 personnes dans les communes exposées ainsi que les messes) et certaines compétitions sportives sont suspendues (championnat de football professionnel notamment). Les visites dans les hôpitaux, les maisons de retraite et les prisons sont également suspendues sur l’ensemble du territoire national. La fermeture de l’ensemble des crèches, écoles primaires, collèges, lycées et universités, prendra effet le lundi 16 mars et sera réévaluée le 9 avril prochain. Des limites de fréquentation ont également été posées dans les supermarchés et les centres commerciaux afin de permettre le maintien d’une distance entre les clients. Les bars et les restaurants devront également réduire d’un tiers leur capacité d’accueil et les discothèques et établissements similaires sont fermés. Depuis le 10 mars, les théâtres, musées et piscines de la ville de Lisbonne sont fermés jusqu’au 3 avril ainsi que de certains monuments nationaux.

Si les vols sont maintenus à destination et depuis les régions des Açores et de Madère, des mesures de contrôle sont appliquées par ces régions autonomes à l’arrivée des passagers (questionnaire de santé pour la région des Açores et contrôle de température à l’aéroport de Funchal pour Madère).

Pour obtenir des informations sur les dispositions prises par les autorités portugaises ou leurs recommandations en cas de séjour dans des zones où le virus a été confirmé, je vous invite à consulter très régulièrement les sites du Système national de santé publique portugais (SNS) et de la Direction générale de la Santé. Les informations sont également régulièrement mises à jour sur le site de l’Ambassade.

Par ailleurs, l’ambassade de France a déjà adopté des mesures de précaution conformes aux recommandations des autorités portugaises et va devoir s’organiser pour assurer les missions essentielles qui sont les siennes tout en protégeant la santé de ses agents.

S’agissant des démarches administratives que la communauté française aurait à effectuer, j’invite les usagers et, en particulier, les personnes fragiles (personnes âgées ou malades, enfants), à reporter les démarches qui ne revêtent par un caractère d’urgence avérée.

Je recevrai lundi 16 mars les conseillers consulaires, représentant des français de l’étranger, pour une réunion d’information et d’échange sur les derniers développements de cette pandémie au Portugal.

Enfin, je vous rappelle les quelques gestes à barrière, à savoir :

- Lavage très régulier des mains. Ce lavage peut se faire à l’eau et au savon ou avec une solution hydro alcoolique (SHA)

- Désinfection régulière des surfaces de travail (avec un produit type Javel)

- Tousser et éternuer dans son coude

- Utiliser des mouchoirs à usage unique

- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades

- En cas de symptômes et si vous revenez d’une zone à risque ou avez été en contact =étroit= avec une personne testée positive, restez chez vous, ne vous rendez pas aux urgences, ni dans un cabinet médical, mais appelez votre médecin ou les autorités sanitaires locales : ligne SNS24 ( 7j/7 ; 24h/24) : 808 24 24 24. Si vous ne parlez pas portugais, vous pouvez également contacter les médecins francophones de listes de notoriété sur le site de l’ambassade.

Il ne s’agit en rien de créer de l’anxiété ou de la panique mais d’en appeler à la responsabilité et au sérieux de tous les Français présents ou vivant au Portugal pour que ces mesures et recommandations puissent produire leur efficacité sur l’ensemble de la population.

L’action de tous et de chacun est essentielle pour chercher à limiter, ensemble, la dissémination du virus. La mobilisation générale et collective permettra de surmonter cette crise.

Vous pouvez être assurés de ma pleine mobilisation, ainsi que de celle de toute l’équipe de l’ambassade, dans ces moments.

Florence Mangin
Ambassadrice de France au Portugal

le 13.03.2020

Dernière modification : 20/03/2020

Haut de page