Certificat de vie

La circulaire n° 2001/31 du 3 mai 2001 de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) dispose que, pour compléter un certificat de vie, les personnes concernées doivent se présenter auprès des autorités locales de leur lieu de résidence.

C’est uniquement lorsque la signature d’un certificat de vie s’avère impossible auprès des autorités locales ou en raison d’un refus d’une caisse de retraite française de reconnaître un certificat légalisé par les autorités du pays de résidence que les autorités consulaires et diplomatiques peuvent signer de tels certificats.

Les titulaires d’une pension de retraite française qui vivent au Portugal doivent donc s’adresser à la Junta de freguesia de leur lieu de résidence pour compléter leur certificat d’existence.

Ce n’est que dans le cas exprès où la signature est impossible par les autorités portugaises, ou d’un refus d’une caisse française de reconnaître un certificat légalisé par les autorités portugaises que les autorités consulaires françaises et consuls honoraires pourront signer le certificat de vie.

Il est rappelé que la comparution en personne de l’intéressé(e) et la présentation d’un justificatif d’identité (document avec photo) à chaque délivrance de certificat sont impératives.

Dernière modification : 23/11/2017

Haut de page