Bienvenue en France ! [pt]

Vendanges en Champagne (région Champagne-Ardennes).
Hospices de Beaune - Cour intérieure de l'Hôtel-Dieu. Fondation hospitalière du moyen âge, les Hospices de Beaune sont un des monuments historiques français les plus prestigieux. Son architecture gothique flamboyante, ses toits polychromes et un vignoble de renom font de ce musée un joyau de la Bourgogne. Les Hospices de Beaune sont également célèbres leur domaine viticole exceptionnel, comptant 85% de premiers crus et grands crus, qui sont vendus aux enchères le troisième dimanche de novembre.
Vue d'Arles, depuis le Rhône. Les monuments romains et romans de la ville sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1981.
La nef romane et le chœur gothique de la basilique de Vézelay (Bourgogne). Haut lieu de pèlerinage depuis l'époque médiévale, la basilique Sainte-Madeleine, église monastique du XIIe siècle, est un chef-d'œuvre de l'art roman bourguignon. Elle est inscrite à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1979.
Le Havre : perspective depuis le bassin du Commerce. Lourdement bombardée pendant la Seconde Guerre mondiale, la zone détruite a été reconstruite entre 1945 et 1946 d'après le plan d'une équipe dirigée par Auguste Perret. Ce site exceptionnel pour son unité et son intégrité, associant les structures ayant résisté aux bombardements à celles issues des idées nouvelles en matière d'urbanisme et de technologie, est inscrit depuis 2005 à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.
Région Midi-Pyrénées : Canal latéral à la Garonne (département du Tarn-et-Garonne).
Cathédrale de Chartres, Beauce (région Centre).
Vue sur la vieille ville d'Avignon et son célèbre pont brisé, depuis l'île de la Barthelasse. Rare ville française à avoir conservé ses remparts et son centre historique, composé du palais des papes, de l'ensemble épiscopal et du pont Saint-Bénézet, elle a été inscrite, à ce titre, à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1995.
La maison du directeur de la saline royale d'Arc-et-Senans (Franche-Comté), entourée des deux bâtiments destinés à la fabrication du sel. Construite au XVIIIe siècle selon les plans de Claude Nicolas Ledoux, la saline fut placée en 1982 dans la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.
L'église de Saint-Hippolyte, au milieu des vignes. La viticulture a été introduite dans la région fertile de Saint-Emilion par les Romains et s'est intensifiée au Moyen-âge. Il s'agit d'un paysage exceptionnel, entièrement consacré à la viticulture, dont les villes et villages comptent de nombreux monuments historiques de qualité, et qui bénéficie depuis 1999 d'une inscription à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.
En front du fleuve, à Bordeaux, les façades à l'identique se déploient sur plus d'un kilomètre. Le centre historique de cette ville portuaire a été inscrit à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2007, au titre de son unité et de sa cohérence urbaine et architecturale remarquables, constituant un exemple exceptionnel des tendances classiques et néoclassiques du XVIIIe siècle.
La place Stanislas et l'hôtel de ville, à Nancy. Les places Stanislas, de la Carrière et d'Alliance à Nancy, réalisées de 1752 à 1756 sous la direction de l'architecte Héré, forment un ensemble d'une grande cohérence, alliant une recherche de prestige de la part du souverain à une vocation fonctionnelle. Les trois places dont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983.
Au moyen-âge, les ponts étaient en bois et couverts de toits de tuiles, d'où leur nom de ponts couverts. Ce pont, situé sur la « Grande île » de Strasbourg, fait partie d'un ensemble architectural typique du centre historique de la capitale alsacienne. La Grande île a ainsi été inscrite à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1988.
Le théâtre antique d'Orange depuis la colline Saint-Eutrope. Avec son mur de façade de 103 mètres de long, il est un des mieux conservés des grands théâtres romains. Avec l'arc de triomphe romain d'Orange, il est inscrit depuis 1981 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.
Enjambant la rivière, le pont du Gard semble accroché, de part et d'autre, à la colline. Construit peu avant l'ère chrétienne pour permettre à l'aqueduc de Nîmes, long de près de 50 km, de franchir le Gardon, ce chef-d'œuvre technique de 50 m de haut à trois niveaux a été inscrit à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1985 (région Languedoc-Roussillon).
Chambord, château de la Loire (région Centre).
Le parvis et la façade occidentale de la cathédrale d'Amiens, l'une des plus grandes églises gothiques « classiques » du XIIIe siècle. Elle est inscrite à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1981 (Somme, région Picardie).
Mont Saint-Michel (Manche, région Basse-Normandie).
Région Ile-de-France : Galerie des Glaces du Château de Versailles, rénovée en 2005 (Yvelines).
Vue sur la Seine, la statue de Ste-Geneviève et la cathédrale Notre-Dame de Paris, en arrière-plan sur la gauche, le haut de l'Arc de Triomphe et les tours du quartier d'affaires de la Défense (région Ile de France).
La ville d'Albi traversée par le Tarn, en arrière-plan, Ste-Cécile, la plus grande cathédrale construite en briques (Tarn, région Midi-Pyrénées).
Les vignes à Avenay Val d'Or (Champagne-Ardenne).
Village de Monthelon, entouré par les vignes (Champagne-Ardenne).

Dernière modification : 11/07/2017

Haut de page