Ahoy : Un tour de l’Atlantique pour le don d’organes et la lutte contre la mucoviscidose

L’Ambassadrice de France au Portugal, Florence Mangin, a eu le plaisir de monter à bord du voilier « Ahoy », en escale près de Lisbonne, et d’échanger avec l’équipage : quatre jeunes français embarqués dans un tour de l’Atlantique d’un an pour sensibiliser sur le don d’organes et la lutte contre la mucoviscidose.

Alexandre, 24 ans, qui fait partie de l’aventure, vit avec cette maladie génétique incurable depuis son enfance et a reçu une greffe des poumons en 2017 alors qu’il n’avait plus que 10% de ses capacités respiratoires.

Sauvé par la greffe, Alexandre a eu envie de réaliser un tour de l’Atlantique avec ses trois co-équipiers pour parler à chaque escale de l’importance des greffes, seul moyen aujourd’hui de prolonger la vie des personnes atteintes de la mucoviscidose. Il veut ainsi montrer que malgré la maladie et la greffe, il est possible de réaliser ses rêves et des exploits sportifs.

Durant cette escale au Portugal, l’équipage d’Ahoy a pu participer à une course à pieds caritative de soutien aux dons d’organes, qui se tenait à Lisbonne le 3 novembre, en équipe avec d’autres marins français et des agents de l’Ambassade de France et Business France.

Avec l’association organisatrice de la course, le Grupo Desportivo de Transplantados de Portugal, l’équipage visitera l’hôpital Santa Marta de Lisbonne, le seul hôpital du Portugal à réaliser des greffes de poumons.

Les quatre français présenteront aussi leur projet à des élèves du Lycée Français Charles Lepierre et de la Red Bridge School, avant de reprendre la mer.

Nous leur souhaitons bon voyage !

L'Ambassadrice avec l'équipage du voilier Ahoy au port de plaisance de Oeiras
Alexandre Allain, Président de l'Association Ahoy
L'équipage d'Ahoy avec l'ambassadrice Florence Magin dans les jardins de l'ambassade
L'Equipage d'Ahoy à l'ambassade
Course "Agradecimento ao dador"
Alexandre Allain, Président de l'association "Ahoy", rencontre une femme portugaise qui a également reçu une greffe des paumons.
Voilier Ahoy à la Marina de Oeiras

Dernière modification : 04/11/2019

Haut de page